Soirée « Les Conquérantes »

Jeudi soir au Cinéma le Phénix

« Les Conquérantes », était-ce là le nom du film visionné ou le nom des intervenantes présentes pour cette soirée ?

Marie Vindy, Mathilde Rachet et Maude Lebourg, toutes trois venues de Dijon, ont assisté ce soir là à la séance et ont participé à un débat animé et vif.

Le film en lui même à duré un peu plus d’une heure et demie – nous avons suivi Nora, femme au foyer du canton d’Appenzell en Suisse en 1971 qui découvre la lutte pour le droit des femmes et surtout pour leur droit de vote. Aidée par sa belle-soeur, Theresa; une Italienne fraîchement arrivée dans le village, Graziella; et Vroni, ancienne propriétaire du restaurant du village, Nora se bat pour ouvrir les yeux aux femmes de son village sur l’importance de leur droit de vote et surtout sur leur propre importance au sein de leur famille, de leur couple et de leur communauté, notamment à travers l’éducation sexuelle. Malheureusement, elles butent devant l’incompréhension, le refus et même parfois la cruauté du reste du village …

En Suisse, le droit de vote des femmes à été introduit au niveau fédéral le 07 février 1971 (date et événement représenté dans le film), mais au niveau cantonal, ça à été plus dur; le dernier canton à introduire le droit des femmes à justement été celui d’Appenzell en 1990, presque 20 ans après…

Le débat, animé par Maude Lebourg, directrice de la MJC – Centre Social de Montchapet, à tourné principalement autour de la question, très actuelle, des violences faites aux femmes (sujet « phare » des deux intervenantes) et de la famille; Marie Vindy et Mathilde Rachet, toutes deux membres de Femmes Solidarité 21 (dont Marie est la présidente) ont pu, à travers le débat, donner des informations sur leur association, sur leurs actions auprès des femmes de Côte d’Or (l’association à des permanences dans plusieurs villes – Châtillon, Dijon, Semur-en-Auxois, …)

Cette soirée avait été précédée par un repas fourni par la MJC pour ses adhérents, ses bénévoles, et les intervenantes au débat …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *