La maison

Un peu d’histoire

Création :

La MJC André Malraux fut créée le 2 février 1964 dans le but d’organiser et de coordonner les loisirs du bassin Montbardois. Le 19 novembre 1963, le maire de Montbard, Louis Deferre donnait le feu vert à la constitution du premier conseil d’administration mais la MJC ne verra le jour qu’en début d’année 1964.

Des enseignants et des ouvriers à l’initiative de sa création, constitue un premier bureau sous la présidence de Jean Devidal, épaulé par Messieurs Garcia et Darche. Sous leur influence les actions de la nouvelle structure s’inscrit dans un mouvement en faveur d’une éducation populaire, en complément du cadre scolaire.

En 1968 le bâtiment de la MJC est construit et devient donc en même temps son siège. Depuis l’année 1968 la MJC est toujours restée dans ce bâtiment, ce qui en fait une des associations les plus ancrées dans le paysage Montbardois.

Architecture :

La vague de construction de Maisons des Jeunes et de la Culture a engendré des bâtiments dont la qualité variable n’était pas uniquement tributaire de la taille des villes où elles ont été édifiées. À Montbard, cet équipement se présente sous la forme d’une boîte de verre supportée par une structure métallique apparente. La simplicité de la conception et l’affirmation franche du parti constructif dégagent une esthétique quasi industrielle, en rapport avec les recherches de l’époque sur l’emploi d’éléments standardisés. Cette architecture transparente génère des espaces intérieurs baignés d’une lumière modulable à l’aide d’élégants stores métalliques extérieurs orientables.

Extrait du Guide d’architecture en Bourgogne 1893-2007- Éditions Picard –  2008

mjc

Évolution à travers le temps :

1964 : Création de la MJC André Malraux

1968 : Construction du bâtiment de la MJC

1998 : La MJC deviens « Centre Social » auprès de la Caisse d’Allocations Familiales de la Côte d’Or

2004 : reconnaissance de l’état à travers l’agrément « jeunesse et éducation populaire »

2014 : La MJC perds l’agrément « Centre Social » et se retrouve dans une situation précaire.

2016-17 : Après une forte mobilisation des ses membres les plus actifs, de l’arrivée d’un nouveau directeur et de l’entrée dans le dispositif DLA (un dispositif d’accompagnement pour les associations entrepreneuriales), les membres de la MJC réécrivent un nouveau projet associatif (politique) et tentent de faire émerger de nouvelles actions sociales, éducatives et culturelles …

accueillir et se rencontrer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Projets :

La MJC reste fidèle à son projet d’accompagnement de la vie associative Montbardoise. La MJC est toujours ouverte à toutes propositions de projets et à leurs mises en place.

Quelques archives à visionner :

20170308100447286

20170308100704724